Luzec est un vieux village de la commune de Saint-Thégonnec, à trois kilomètres du bourg, posé sur le flanc de la Vallée de la Penzé. D’après Louis Le Guennec, « cette terre appartenait au XVIè siècle au seigneur de la Haye, des Roches et de Luzec. Les Seigneurs de Luzec possédaient un banc dans la nef de l’église paroissiale et une tombe dans le sanctuaire. Les armes de Luzec étaient d’argent au rameau de sinople posé en bande accompagné de trois quinte-feuilles de gueules ».

Situé face à la grotte préhistorique de Roc’h Toul, où les ancêtres du Paléolithique ont taillé des pointes de silex, Luzec participa à la prospérité économique du 16è au 18è siècle, prospérité due à la production de toiles de lin. Lavoir et granges à lin y furent construits et reconstruits tout au long des siècles.

Le manoir de Luzec a disparu. Les noms des familles roturières qui y vécurent n’ont pas été retenus par l’Histoire. Les pierres de granit taillé du manoir démoli ont été incorporées dans les bâtisses du 19è siècle qui a vu la construction de la maison de maître et de la longère, dans les années 1850, par la famille Breton de Herlan. C’est aussi Bernard Breton qui fit édifier le calvaire si caractéristique de Luzec en 1864. Posée sur quatre colonnes de granit, que certains pensent être des poteaux de justice recyclés, la dalle rectangulaire porte croix et statues d’une grande finesse dues au sculpteur Larhantec.

Luzec se situe au cœur du Pays des Enclos, à mi-chemin entre le bourg de Saint-Thégonnec et celui de Guimiliau. Le sentier de Grande Randonnée (GR 380) reliant les deux localités passe par Luzec, descend dans la vallée de la Penzé et, aussitôt la rivière franchie, serpente à cent mètres de la grotte de Roc’h Toul, site classé et protégé. La grotte abrite cinq espèces de chauves-souris dont le Grand Rhinolophe, protégées par la réglementation française et européenne. Elles font l’objet d’un suivi régulier par les spécialistes. La grotte abrite aussi une fougère protégée, l’hyménophylle de Tunbridge.

Après la famille Breton, la propriété de Luzec passa entre les mains de plusieurs acquéreurs, le plus souvent citadins. En 1880, l’exploitation fut affermée à Louis Bourlès et à son épouse, arrière-grands-parents de Anne Riou-Guillou actuelle propriétaire. Issue de cette famille de fermiers, Anne Guillou, sociologue et universitaire, a travaillé en Afrique Noire et à Madagascar, puis à Nantes et, enfin nommée à Brest, a fait l’acquisition de la propriété de Luzec.

Le Centre de Luzec est aujourd’hui une entreprise culturelle gérée par l’Association « La Grange aux Livres ». Ses activités s’inscrivent dans une politique de diffusion, par des conférences destinées au grand public, des connaissances historiques, patrimoniales, économiques et sociales concernant avant tout la Bretagne.

Aménagé dans la longère, le gîte Rando Plume de Luzec a ouvert en juillet 2007 et compte 4 chambres pouvant recevoir 14 personnes. Les publics du gîte sont des randonneurs en groupes ou individuels, des familles, des vacanciers de passage. Le gîte accueille à la nuit ou pour plusieurs jours. Une cuisine libre service est à la disposition de la clientèle qui peut bénéficier de la bonne connaissance du territoire et des conseils de la propriétaire pour tout séjour.


© Tous droits réservés 2002Agence Web